Comment apprécier les connaissances de langues?

Comment apprécier les connaissances de langues? [174]

Version imprimable

Dans le cadre des recrutements que vous organisez, vous vous demandez comment décrire dans les dossiers des candidat-e-s leur niveau de connaissance des langues. Est-ce permis de mentionner "connaissances imparfaites"? Peut-on qualifier les connaissances de langues sur base d'un entretien d'embauche?

Comment apprécier les connaissances de langues?

avis juridique

Avis juridique: 

L’employeur peut exiger un certain niveau de connaissance des langues si la nature de la fonction et le contexte du travail le justifient. Si la justification n’est pas objective et raisonnable, son comportement peut induire une discrimination directe envers des candidat-e-s qui ne parlent pas les langues étrangères ou une discrimination indirecte envers des candidat-e-s d’origine étrangère.

Les justifications objectives et raisonnables.

Avertissement: Unia n'a pas de mandat pour ce critère mais pourrait être compétent sur base du critère de l’origine.

conseil au manager

Conseil du manager: 

Pour apprécier la maîtrise des langues, il est fort recommandé de rassembler des informations objectives comme des résultats de tests de langues, d'identifier la langue du diplôme du-de la candidat-e, de demander des certificats des cours de langues, etc. Une évaluation par des responsables RH peut être subjective. Pour chaque d’emploi, il faut évaluer les connaissances des langues par rapport à la fonction concrète pour laquelle le-la candidat-e postule. Le "Cadre européen commun de référence pour les langues" (CECR) décrit les compétences en langues étrangères à six niveaux: A1 (débutant) et A2, B1 et B2, C1 et C2 (langue maternelle).

http://www.coe.int/t/dg4/linguistic/cadre1_fr.asp
Pour les NL : http://www.coe.int/t/dg4/linguistic/cadre1_EN.asp?

Les échelles de compétences en langue étrangères du CECR sont complétées par une analyse détaillée: ce sont des descriptions étalonnées de compétences nécessaires à la communication en fonction de thèmes, de tâches, d'objectifs. Le CECR ne propose pas des solutions toutes prêtes, il doit toujours être adapté aux besoins de contextes spécifiques.

Déterminez quel niveau est nécessaire pour la fonction et mentionnez-la dans l'offre d'emploi.

Identifiez-vous :
login ou inscription

Ajoutez votre propre bonne pratique Le modérateur mettra en ligne votre commentaire si les règles sont respectées.

Comment: 
Bonjour à tous, Je rebondis sur la situation portant sur le niveau de maitrise de la langue. En tant que responsable RH d'un SPF, nous nous référons au Cadre européen commun de référence pour les langues qui identifie clairement le niveau de maitrise par rapport aux langues : du niveau A1-A2 (débutant), au niveau C1-C2 (confirmé, voire bilinguisme). C'est un outil que je conseille pour deux raisons : - il est élaboré par les autorités européennes, en vue de faciliter la mobilité des travailleurs et des étudiants ; - c'est un outil précis, car chaque niveau est défini en fonction d'indicateurs très bien décrits. Voici le lien (en plusieurs langues) : http://www.coe.int/t/dg4/linguistic/cadre1_fr.asp.   En ce qui concerne le volet "formation en langues", nous avons mis en place un système de tandem linguistique assez ingénieux. Dans mon service, francophones, néerlandophones se côtoient et travaillent sans difficultés, mais les niveaux de maitrise de la langue diffèrent. Nous avons même intégré d'autres langues dans le dipositif : par exemple, un fonctionnaire parfaitement bilingue en espagnol, en raison de son mariage avec une Espagnole, fait un tandem avec une autre fonctionnaire dont l'italien est la langue maternelle. Nous avons une petite pièce accueillante, ouverte tous les jours entre 12h et 13h30 pour accueillir ces tandems. Belle expérience !