La langue maternelle des candidats d'origine étrangère

La langue maternelle des candidats d'origine étrangère [207]

Version imprimable

Dans une offre d’emploi, une entreprise exige des candidat-e-s que leur langue maternelle soit le français ou le néerlandais .

La langue maternelle des candidats d'origine étrangère

avis juridique

Avis juridique: 

La langue est un critère protégé dans les lois antidiscrimination (consultez les situations de la catégorie "langue").Il est certainement pertinent de demander un certain niveau de connaissance de la langue en fonction des missions à remplir, mais ce n'est pas raisonnable de demander que la personne ait le français comme langue maternelle pour cette fonction. En exigeant cette condition, vous excluez des candidat-e-s compétent-e-s qui maîtrisent le français comme une deuxième langue.

Les justifications objectives et raisonnables

Avertissement: Unia n'a pas de mandat pour ce critère.

Mais cette exigence touche indirectement davantage de personnes d’origine étrangère, qui ont souvent une autre langue maternelle. C'est une discrimination indirecte. Elle est discriminatoire dans la mesure où des candidat-e-s dont ni le français ni le néerlandais ne sont leur langue maternelle pourraient s’exprimer parfaitement dans l’une de ces deux langues.

conseil au manager

Conseil du manager: 

Quelle est votre motivation en demandant cette exigence? Evaluez objectivement les compétences pour la fonction à pourvoir et le niveau de maîtrise de la langue véhiculée dans le travail.
 

Identifiez-vous :
login ou inscription

Ajoutez votre propre bonne pratique Le modérateur mettra en ligne votre commentaire si les règles sont respectées.