Transgenre

Transgenre [218]

Version imprimable

Vous avez lancé une procédure de recrutement pour un nouveau poste qui s’ouvre au sein de votre organisation. Vous avez sélectionné les CV et planifié des entretiens avec les candidat-e-s. L’une d’entre elles est transgenre. A ce moment-là, la candidate est en phase de transition : elle a commencé les traitements hormonaux, porte des vêtements féminins, utilise un prénom féminin mais ses documents officiels la définissent encore comme un homme. Elle dispose des diplômes requis pour le poste et elle a une expérience pertinente.

Vous êtes intéressé par son profil mais vous vous interrogez à différents égards : les documents administratifs ne vont-ils pas causer des difficultés ? Faut-il l’appeler Madame ou Monsieur ? Quelles toilettes devra-t-elle utiliser, celles des femmes ou des hommes ? Ses traitements médicaux vont-ils l’amener à s’absenter souvent ? Comment vont réagir les autres membres de l’équipe au sein de laquelle elle sera amenée à travailler ? Vous ignorez comment appréhender ces questions avec la candidate et vous préférez ne pas l’engager pour éviter les difficultés.

Transgenre

avis juridique

Avis juridique: 

En Belgique, nous comptons actuellement deux lois qui ont trait à la situation des personnes transgenres :

- La loi du 10 mai 2007 relative à la transsexualité :
Cette loi a fait du changement officiel de sexe une simple procédure administrative, et du changement de prénom un droit plutôt qu’une faveur. Pour changer de prénom, la loi fixe des conditions :

- avoir la conviction intime, constante et irréversible d’appartenir au sexe opposé à celui qui est indiqué dans l’acte de naissance

-subir ou avoir subi un traitement hormonal de substitution pour obtenir les caractéristiques sexuelles physiques du sexe désiré

- le changement de prénom doit constituer une donnée essentielle lors du changement de sexe.

En raison de ces conditions plutôt strictes, cette loi n’est utile que pour une partie des personnes transgenres. En effet, les personnes qui ne souhaitent pas subir de lourdes interventions chirurgicales ne peuvent faire enregistrer leur changement de sexe.

- La loi du 10 mai 2007 luttant contre la discrimination entre les femmes et les hommes:
Elle prohibe toute distinction directe fondée sur le changement de sexe. Refuser d'embaucher quelqu'un uniquement sur base de son changement de sexe constitue une discrimination directe fondée sur le sexe. La loi s’applique aux relations de travail, et donc entre autres, aux conditions d'accès à l’emploi, aux processus de recrutement, aux critères de sélection, etc.

L’employeur peut justifier le refus de cette candidate s’il prouve l’exigence professionnelle essentielle et déterminante. La personne ne peut pas non plus être refusée dans le cadre d'une politique de neutralité, car elle ne vaut que pour les convictions religieuses, philosophiques et politiques.

conseil au manager

Conseil du manager: 

Nous préconisons d'engager un dialogue avec un-e candidat-e transgenre : vous reconnaissez ses compétences pour le poste et vous vous entretenez avec la personne sur vos inquiétudes; elle-il vous proposera certainement des solutions pratiques (toilettes, appellation, etc.). Vous pourriez par exemple discuter ensemble de la meilleure façon de l’accueillir dans l’équipe. Les témoignages des personnes transgenres soulignent en effet les préjugés, les stéréotypes et les fausses opinions à leur égard. Vous pouvez aussi organiser une campagne de sensibilisation au sein de votre organisation.

Important pour les managers:

Les personnes transgenres sont souvent victimes de harcèlement et d'intimidation. 54,1% cachent leur identité de genre au travail. Les réactions les plus négatives proviennent des collègues. Seules 9,5% des entreprises, qui appliquent une politique d’égalité des chances ou de diversité, accordent de l’importance à la thématique transgenre. Tant les salariés que les employeurs transgenres manquent d’information sur leurs droits et obligations.

Pour aller plus loin sur ce thème :
- http://igvm-iefh.belgium.be/fr/domaines_action/transgender/onderzoek/
Vous pouvez télécharger le rapport de recherche « Être transgenre en Belgique ».
- http://www.genrespluriels.be/
« Genres pluriels » est une association qui met en avant l’existence des personnes aux genres fluides ( transgenres, transqueers, cross-dressers, travestis, androgynes,… ) et intersexes.

Identifiez-vous :
login ou inscription

Ajoutez votre propre bonne pratique Le modérateur mettra en ligne votre commentaire si les règles sont respectées.