Passer au contenu principal

Gérer l'humour

C’est d’autant plus difficile que certaines formes d’humour peuvent être fortement ancrées dans la culture de l’entreprise ou au sein de certaines équipes. Ainsi, si les blagues sexistes sont monnaie courante depuis longtemps, les bannir nécessitera probablement un changement de mentalités et de comportements qui s’inscrit dans un processus à long terme.

Où fixer les limites ?

Le responsable devra déterminer les formes d’humour inacceptables. Nous proposons quelques repères. Réagissez lorsque les « blagues » :

  • sont liées à un critère protégé (état de santé, handicap, couleur de peau, conviction religieuse, caractéristiques physiques...) ou une zone sensible pour la personne qui est visée ;
  • visent systématiquement la même personne ou le même groupe d’appartenance ;
  • sont faites dans le dos de la personne ou de façon anonyme ;
  • sont utilisées pour blesser, humilier, exclure ;
  • etc.

L’importance d’être soutenu!

Cette réflexion gagnera fortement en efficacité si elle est partagée par l’ensemble des responsables de l’entreprise et soutenue par d’autres actions de lutte contre les discriminations et de prévention. N’oubliez pas de soutenir cette réflexion par des actions préventives contre la discrimination.

Le rôle des collègues est aussi important pour mettre fin aux formes d’humour inadéquates. Il est en effet de la responsabilité de chacun de pouvoir réagir en son nom pour signifier son mécontentement, demander à l’auteur d’arrêter. Ce type de réaction casse la dynamique de silence qui peut s’être installée et contribue à lutter contre ces potentielles discriminations dont le-la responsable n’est pas toujours témoin. Il conviendra, de la part du/de la responsable, de protéger et soutenir les collègues dans cette démarche.

tip

 Points d'attention

👉🏽 La fonction d’exemple du responsable est déterminante. Il est attendu que le/la responsable adopte une attitude irréprochable. S’il est évident qu’il/elle devra se garder d’être l’auteur de blagues douteuses, une attitude complaisante de sa part pourrait être autant dommageable : rire en réaction à un type d’humour discriminant, en minimiser l’impact, ne pas réagir, etc. 
👉🏽 Il est important que l’organisation se dote d’ un cadre clair qui soutienne les responsables d’équipe : une politique de diversité, une charte, une clause dans le règlement de travail ou un code de déontologie.
👉🏽 Attention de ne pas conclure qu’il n’y a pas de problème si la personne visée rit des blagues qui sont formulées à son encontre. Cette attitude peut s’expliquer par la volonté de socialisation et de cacher une souffrance. 



Fixer des limites, une compétence indispensable!

Comprendre les mécanismes discriminatoires, détecter avec finesse les formes d’humour pouvant mener à la discrimination, pouvoir réagir en posant le cadre de façon assertive… Ces compétences attendues des responsables ne sont pas innées et sont cruciales pour lutter contre les discriminations. C’est pourquoi Unia propose des formations permettant d’outiller les responsables d’équipe afin de les sensibiliser à la question et les rendre capables de réagir de façon adéquate.

 

Êtes-vous arrivé ici depuis l'une des autres parties de ce guide ?
Cliquez ici pour retourner:

» Conseils aux responsable d'équipe en matière d'accueil: Retournez à "Les trois étapes d'un bon accueil"

 

 

Vous êtes ici:

accueillir  Accueil d'une nouvelle personne dans l'équipe
demandes liées à la diversité  Gestion des demandes liées à la diversité
comportements discriminatoires  Réagir aux comportements discriminatoire
humour  Gérer l'humour