Passer au contenu principal

Résultat de la recherche

Articles liés

Intersectionnalité et discrimination multiple


Intersectionnalité

L'intersectionnalité est un concept théorique utilisé par les scientifiques qui étudient les inégalités. Les lois anti-discrimination parlent de caractéristiques personnelles protégées telles que le sexe, l'orientation sexuelle, la couleur de peau, l'origine ou les convictions religieuses et philosophiques, qui ne doivent pas conduire à un traitement désavantageux. Mais en réalité, la discrimination est souvent complexe. Par exemple, une personne peut être discriminée sur base de plusieurs caractéristiques personnelles en même temps. Ou bien vous pouvez être particulièrement désavantagé par une certaine mesure en raison de vos caractéristiques personnelles.

L'inégalité naît donc souvent à l'intersection des différentes caractéristiques personnelles de l’individu, sous l'influence des relations de pouvoir qui prévalent au sein des systèmes sociaux et structurels. C'est pourquoi Unia plaide depuis 2017 pour une modification de la législation sur le racisme et la discrimination. Actuellement, elle fait référence à une distinction fondée « sur la base de lun des critères protégés ». Il serait préférable d'indiquer explicitement qu'il s'agit d' « un ou plusieurs, ou une combinaison de, critères protégés ». Il convient également de prêter attention aux relations de pouvoir structurelles dans les situations de discrimination.

💡 Une approche intersectionnelle permet de ne pas réduire les personnes à un ensemble de caractéristiques individuelles, mais de faire une analyse dynamique des mécanismes et structures discriminatoires.


Être victime de plusieurs discriminations : est-ce possible et qu'est-ce que ça veut dire ?

La discrimination intersectionnelle se distingue des autres formes de discrimination multiple, telles que la discrimination consécutive ou cumulative :

  • La discrimination multiple successive se produit lorsqu'une personne est discriminée pour plusieurs motifs. Ces discriminations se produisent séparément et à des moments différents. Par exemple, un homosexuel issu d'une minorité ethnique peut être discriminé dans une situation sur base de son orientation sexuelle et dans une autre situation sur base de son origine ethnique.

  • La discrimination multiple cumulée (ou additive) désigne une situation dans laquelle une personne est traitée de manière inégale pour différents motifs à un moment donné. Ces inégalités de traitement peuvent s’additionner l’une à l'autre mais aussi être dissociés l’une de l’autre. Par exemple, la candidature d'un homme de 44 ans est refusée parce que l'employeur suppose qu'il ne sera pas capable de travailler dans une équipe composée uniquement de femmes âgées de 20 à 30 ans. L'homme est donc doublement discriminé : sur la base de son âge et sur la base de son sexe.

  • La discrimination intersectionnelle se produit lorsque différents motifs de discrimination interagissent et deviennent inséparables par l'interaction de différentes structures de pouvoir telles que le patriarcat, le capitalisme, le racisme, le colonialisme, etc. Par exemple, une femme issue d'une certaine minorité ethnique est confrontée à une discrimination différente, du fait qu'elle est une femme et qu'elle appartient à une minorité ethnique, de celui d'un homme issu de la même minorité ethnique, ou encore à un type de sexisme différent de celui d'une femme blanche.


Vous souhaitez des informations complémentaires ?

en savoir plus

Articles les plus lus

© Unia • Centre interfédéral pour l’égalité des chances • www.ediv.be