Passer au contenu principal

Aménagements raisonnables

Tout le monde veut participer à la société. Cependant, le marché du travail présente de nombreux obstacles qui font que certains talents en restent exclus. C’est ce qui explique que les personnes avec un handicap se retrouvent plus souvent au chômage, alors que des aménagements raisonnables peuvent compenser ces difficultés et leur permettre de reprendre le travail ou d’en obtenir un.

Personnes en situation de handicap 

La Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées (ratifiée par la Belgique en 2009) définit les personnes handicapées comme suit : “personnes qui présentent des incapacités physiques, mentales, intellectuelles ou sensorielles durables qui, en interaction avec diverses barrières, peuvent entraver leur pleine et effective participation à la société sur la base de l'égalité avec les autres”. 

La loi belge antidiscrimination ne donne pas de définition exacte du handicap. Cela étant, nous pouvons confirmer que le législateur a opté pour une interprétation large de la notion de "handicap". La loi n'exige pas un certain pourcentage d'invalidité, ni que le handicap soit reconnu par une instance officielle. D’un point de vue juridique, beaucoup de personnes peuvent donc bénéficier d’un aménagement raisonnable au cours de leur vie professionnelle.

Aménagements raisonnables

Il ne s’agit pas d'octroyer un avantage à une personne en situation de handicap par rapport aux autres. Prévoir un aménagement lui permet de participer à la vie professionnelle sur un pied d'égalité avec ses collègues. L'aménagement doit permettre à la personne de travailler de la façon la plus autonome possible, sans être dépendante de l'aide ou du soutien des autres.

Un aménagement raisonnable peut prendre différentes formes et peut aussi bien être matériel (software, chaise ergonomique, rampe d’accès, TV-loupe, etc.) qu’immatériel (réorganisation des tâches, horaires adaptés, télé-travail, etc.). La plupart des aménagements raisonnables ne sont pas chers. Ils sont nécessaires et donc légalement obligés. Ils aident à évoluer vers une société inclusive (1) ou le design universel (2) est le point de départ. 

 

idée Il existe des mesures de soutien pour encourager les employeurs à créer un environnement de travail plus inclusif et sans barrières pour les personnes handicapées. Consultez cet aperçu des fonds régionaux pour en avoir plus d'informations.

En savoir plus?

  • Consultez la brochure pratique d'Unia dans laquelle on explique le concept des aménagements raisonnables et on vous donne un aperçu des droits et obligations des employeurs.
  • Lisez le texte du protocole entre l'État fédéral et les régions et communautés qui définit le concept d'aménagement raisonnable.
  • Inscrivez-vous pour le module d'apprentissage en ligne "Handicap? Pensez-y!" (gratuit) 

Notes de bas de page

​(1) on entend par société inclusive une société dans laquelle chacun, selon ses singularités, ses besoins, ses envies et ses potentialités, peut trouver sa place et poser librement ses choix de vie

(2) le design universel ou conception universelle est la conception de tout aménagement, produit, équipement, programme ou service qui puisse être utilisé par toute personne, sans nécessiter d'adaptation, et ce quel que soit son handicap, sexe, âge ou situation

 

 

Vous êtes ici:

législations  Législation et réglementation

mésures de soutien  Subventions et soutien